Meslay-du-Maine

meslay du maine tourisme

Si l’on a envie de voir de près l’un des plus beaux bourgs des Pays de la Loire depuis des siècles et des siècles, on n’a qu’à venir à Meslay-du-Maine. Il s’agit d’une des communes qui composent le territoire du département de la Mayenne. Elle abrite plus de 2 800 personnes. Elle se trouve à 22 kilomètres au sud-est de Laval, la préfecture et la dernière cité importante de cette contrée avant d’atteindre le département voisin. Autour de cette commune, il y a d’autres localités. Ce sont : Arquenay, Saint-Denis-du-Maine, La Cropte, Le Buret, Saint-Charles-la-Forêt et Le Bignon-du-Maine. Pour atteindre ce lieu, il faut prendre l’autoroute A81.

Meslay-du-Maine et son histoire

Un écrit daté de 1866 dit que Meslay-du-Maine est « sans contredit l’un des plus beaux bourgs, sinon le plus beau bourg du département ». Au début, il n’y avait que quelques habitations lovées autour du château et de l’église à cet endroit. Ils se trouvent sur la rive gauche du ruisseau du Pont Saint Martin. La commune s’est ensuite agrandie petit à petit.
Après avoir eu des problèmes avec Guy de Laval, Geoffroy Plantagenêt ordonna de ravager la cité en 1129. Celle-ci n’a été reconstruite que vers 1239. La région fut prise par les Anglais pendant plusieurs siècles.
En 1762, cette contrée fut l’un des endroits du textile les plus célèbres de cette zone. On y trouva 34 métiers qui produisaient 245 pièces.
Concernant l’église que l’on trouve encore dans la cité, elle est dédiée à Saint Pierre. La construction de son chœur a eu lieu en 1629. Par contre sa tour est beaucoup plus ancienne. Elle est édifiée en 1118 et est classée dans la liste des Monuments historiques.
Pour les châteaux des Arcis et de la Rochère, ils ont été réunis par la famille de Cervon. Ils ont déjà été rénovés pour avoir un style plus moderne. Les apparences des anciens châteaux ont été complètement changées.

Le tourisme dans le village

Certes, il y a des vacanciers et des touristes qui viennent visiter Meslay-du-Maine. Mais ils sont peu nombreux par rapport à ceux qui viennent dans les cités plus importantes comme Laval. En général, les touristes font de ce village un lieu de passage. Après la visite des monuments qui s’y trouvent, ils reprennent la route. D’ailleurs, il n’y a pas d’infrastructures destinées à les accueillir dans le village.
Cependant, cet endroit est parfait si on cherche un lieu écarté des grandes invasions touristiques. Il est calme et est paisible.
Pour solutionner les problèmes d’hébergements, on peut demander aux autorités locales s’il serait possible de camper dans le village. C’est un bon moyen de découvrir ce village sous un autre angle. C’est également une expérience permettant de savourer le voyage, d’économiser et d’être encore plus proche de la nature. Il est également possible de réaliser le concept « habiter chez l’habitant ». Cela permet de passer plus de temps avec les villageois et de se glisser dans leur quotidien pour mieux connaitre leur mode de vie. C’est également un bon moyen d’apprendre un peu plus sur la culture et la tradition de cet endroit et de la région entière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *