Bouère

bouere tourisme

Quand on vadrouille dans la partie nord-ouest de la France, ou plus précisément dans la région des Pays de La Loire, on peut faire un tour dans le département de la Mayenne. Ce territoire est composé de plusieurs petites communes n’ayant certains qu’une centaine d’habitants. Il y a quand même d’autres localités qui ont plus de 1 000 habitants. C’est justement le cas de Bouère. Sur un territoire de 42,54 km2 vivent 1078 personnes. Ces gens ont comme activité l’agriculture et l’élevage. On peut donc trouver des champs de toutes les sortes autour du village.

Bref historique de la commune

Avant la Révolution française, Bouère était un des territoires qui constituaient le comté de Laval. Ce village appartenait aussi à la province du Maine et du diocèse du Mans. Comme elle constituait la contrée du pays d’élection de la Flèche, elle était attachée à Anjou au niveau de la fiscalité.
Selon les histoires qui ont été racontée par l’Abbé Angot, la forêt de Bouère fut vendue à la marine au XVIIe siècle. Pour couper les bois qui n’ont pas été utiles à la marine, on a fait venir des bûcherons du Lyonnais. Ils formaient un peuple à part, peu aimable aux habitants du pays. Toutefois, au cours des années, ces deux populations se sont mélangées et ont donné la population actuelle.
Désormais, il n’y a plus vraiment de personnes qi vit de la coupe des bois à Bouère. D’ailleurs, on a déjà régularisé cette opération afin de pouvoir protéger l’environnement.

Tourisme dans la commune de Bouère

En général, cette commune affiche encore un taux très faible de fréquentation touristique. Les vacanciers ou les touristes qui viennent le voir n’y restent pas. Ils visitent les sites et monuments importants du village est passent leurs chemins pour aller s’installer dans une autre localité plus importante comme Laval. En plus, cet endroit ne possède pas encore d’infrastructures pouvant accueillir les visiteurs.
Toutefois, il y a des choses à voir dans ce village. Ce sont généralement des monuments qui ont des liens avec le culte dont des édifices religieux. L’église romane dédiée à Saint Cyr et à sa mère Sainte Julitte est le premier attrait du village. Il date des XIe et XIIe siècles.
Non loin de là, il y a le cimetière communal. Il figure dans la liste de l’inventaire supplémentaire des monuments historiques). En 1778, on lui a donné un nouveau décor. Il a été aménagé en mini jardin à la française. On y trouve d’ifs centenaires et de buis. La forme, la géométrie et la végétation des lieux sont préservées. On y trouve aussi un autre édifice qui est la Chapelle votive des Freux 1871.
On peut aussi admirer plusieurs châteaux dont le château du Bois-Jourdan (XVIe/XVIIe) et ses dépendances, le Château des Rochers (XIXe), le Château de la Vezouzière et orangeries (XVIIIe), le Château du Plessis (entrée face à l’entrée secondaire du « Bois-Jourdan »), le Château Daviers (XIXe) et le Château de la Sevaudière (XIXe).
Tous ces lieux constituent le patrimoine de Bouère. Ils peuvent être visités quand on passe par ce village exceptionnel plongé dans un environnement particulièrement calme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *